Un projet ambitieux

    • par son ampleur : 569 liasses numérisées, 50 000 courriers soit près de 68000 fichiers images,
    • par l’extraordinaire richesse des documents numérisés, tant sur le plan factuel qu’historique, pour la redécouverte des liens diplomatiques, militaires, artistiques et familiaux qui unirent Dresde et Versailles au XVIIIe siècle,
    • par l’utilisation de la DTD-EAD pour l’encodage de l’instrument de recherche et la TEI pour l’encodage d’un mémoire universitaire,
    • par la mise à disposition d’un outil simple et intuitif pour naviguer entre les différents fichiers XML issus de l’encodage.

Ce projet, conduit par les Archives départementales de l’Aube, a été financé par le Conseil général de l’Aube, avec le concours financier du Ministère de la Culture (Mission de la recherche et de la technologie) pour la numérisation – confiée à la société Arkhénum. Les autres acteurs du projet ont été la société Fontaine et Fils Archives Services pour l’encodage au format XML-EAD de l’instrument de recherche et au format XML-TEI du mémoire universitaire, la société IRIUS pour son expertise concernant la TEI et la réalisation de feuilles de transformation XSL-T des documents XML-EAD et XLM-TEI vers les documents HTML, et enfin la société 1egal2 pour l’habillage graphique et la mise en ligne sur le site Internet des Archives départementales de l’Aube.