Le Collège des Bernardins et la formation théologique des moines cisterciens au Moyen Âge

Collège des bernardins

Fondé au milieu du XIIIe siècle par l'abbé de Clairvaux Étienne de Lexington, le Collège Saint-Bernard a pour mission de former les moines de l'ordre de Cîteaux et notamment les futurs abbés cisterciens. Il répond à la révolution intellectuelle qui secoue l'Europe depuis déjà un siècle avec la création d'universités dans les principales grandes villes d'Occident en lieu et place des monastères qui constituaient les principaux centres intellectuels depuis l'époque carolingienne.

Prévu à l'origine pour accueillir une vingtaine d'étudiants, le Collège des Bernardins forme durant tout le Moyen Âge plusieurs milliers de moines cisterciens venus du Nord de la France, de Flandre, d'Allemagne et d'Europe centrale pour étudier la théologie et la philosophie. Certains s'illustrèrent dans l'histoire de l'Église, tel Jacques Fournier, futur pape Benoît XII (1334-1342).