Certificat d'appartenance à la Franc-Maçonnerie

Certificat d'appartenance à la Franc-Maçonnerie - Na 4002

Ce document donné aux Archives départementales par Madame Medinger le 1er décembre 1959 ressemble à une véritable gravure. Il s’agit d’une attestation d’appartenance à la Franc-Maçonnerie. Dans le cas présent, la Respectable Loge de Saint Jean de Longjumeau confirme l’intégration d’un Frère – dont le nom est effacé – au troisième degré d’une Loge. Les Loges maçonniques sont composées des trois premiers degrés qui rassemblent respectivement les Apprentis, les Compagnons et les Maîtres.

Le décor rassemble toutes les croyances fondatrices de la Franc-Maçonnerie. Le personnage central peut être apparenté à Salomon, dont l’architecte Hiram a construit le Temple. On retrouve d’ailleurs ce temple dans la partie droite, ainsi que des pyramides, référence égyptienne, à l’arrière-plan. La mère et ses enfants renvoient aux œuvres de bienfaisance pratiquées par les Maçons au XIXe siècle.

Il regorge de symboles maçonniques. Il y a tout d’abord les abréviations. Certains mots sont composés uniquement de la première lettre suivie de trois points ou d’un rectangle. Ici le certificat est adressé « A La Gloire du Grand Architecte De L’Union ». Les rectangles remplacent le mot « Loge ».

L’année indiquée n’est pas 1838 mais 5838 car l’un des mythes fondateurs de la maçonnerie fait remonter son origine à 4004 avant notre ère.

On voit apparaître la signature de plusieurs Officiers : le Maître Vénérable est élu comme Président de la Loge par d’autres Maîtres. Il est secondé par les 1er et 2e Surveillants. Le garde des Sceaux appose le sceau de la Loge sur le document et atteste de son authenticité.