Direction des Archives et du Patrimoine

Accueil > Vos recherches > Inventaires, bibliothèque et archives numérisées > Personnalités, entreprises... elles ont fait l'Aube > Archives de la guerre de Sept ans et correspondance familiale : le fonds du prince Xavier de Saxe > Présentation du projet Xavier de Saxe > Le projet de mise en ligne du fonds

Vos recherches

Le projet de mise en ligne du fonds

Un projet ambitieux

    • par son ampleur : 569 liasses numérisées, 50 000 courriers soit près de 68000 fichiers images,
    • par l’extraordinaire richesse des documents numérisés, tant sur le plan factuel qu’historique, pour la redécouverte des liens diplomatiques, militaires, artistiques et familiaux qui unirent Dresde et Versailles au XVIIIe siècle,
    • par l’utilisation de la DTD-EAD pour l’encodage de l’instrument de recherche et la TEI pour l’encodage d’un mémoire universitaire,
    • par la mise à disposition d’un outil simple et intuitif pour naviguer entre les différents fichiers XML issus de l’encodage.

Ce projet, conduit par les Archives départementales de l’Aube, a été financé par le Conseil général de l’Aube, avec le concours financier du Ministère de la Culture (Mission de la recherche et de la technologie) pour la numérisation – confiée à la société Arkhénum. Les autres acteurs du projet ont été la société Fontaine et Fils Archives Services pour l’encodage au format XML-EAD de l’instrument de recherche et au format XML-TEI du mémoire universitaire, la société IRIUS pour son expertise concernant la TEI et la réalisation de feuilles de transformation XSL-T des documents XML-EAD et XLM-TEI vers les documents HTML, et enfin la société 1egal2 pour l’habillage graphique et la mise en ligne sur le site Internet des Archives départementales de l’Aube.

L'encodage de l'instrument de recherche en EAD

Le projet de numérisation, ne couvrant qu’une partie du fonds de Saxe, seules les sections de l’instrument de recherche consacrées à la guerre de Sept ans et à la correspondance familiale du prince Xavier de Saxe ont été encodées.

Ces deux sections de l’instrument de recherche ont été encodées selon la DTD EAD : la section consacrée à la guerre de Sept ans représente 206 pages et a été encodée au niveau article ; la section consacrée à la correspondance familiale représente 220 pages et a été encodée au niveau de la pièce.

Les fichiers images correspondants ont été liés, au niveau de description le plus bas. Deux fichiers XML distincts ont été générés, l’un pour la description des liasses d’archives relatives à la guerre de Sept ans, l’autre pour la description des liasses d’archives concernant la correspondance familiale du prince Xavier de Saxe.

L'encodage XML-EAD a été réalisé par la société Fontaine et Fils Archives Services, sous le contrôle de Céline Guyon et sous la responsabilité de Nicolas Dohrmann (Archives départementales de l’Aube), au moyen du logiciel Arkhéïa  (société Anaphore SARL).

L'encodage du mémoire universitaire en TEI

Le projet d’encodage en XML-TEI d’un mémoire universitaire consacré à l’étude de la correspondance intime du prince Xavier de Saxe rédigé par Christian Terraux, sous la direction de Lucien Bély (Correspondance et réseaux d’une maison princière dans l’Europe du XVIIIe siècle, mémoire de maîtrise, histoire moderne, dir. L. Bély,université Paris-Sorbonne, 2005, 214 p.), participe de la volonté des Archives départementales de l’Aube de faire connaître la richesse du fonds de Saxe et d’en donner des clefs de lecture.

Le mémoire universitaire a été encodé à partir de la version simplifiée de la TEI.

L’encodage XML-TEI a été réalisé par la société Fontaine et Fils Archives Services, sous le conseil de Estelle Oliviero de la société IRIUS, au moyen du logiciel Oxygen.

Des liens ont été générés entre le fichier XML issu de l’encodage du mémoire universitaire et le fichier XML issu de l’encodage de l’instrument de recherche consacré à la correspondance familiale (pour la partie relative à la correspondance intime). Les liens générés renvoient, dans l’instrument de recherche, soit au niveau de description le plus bas (article ou partie d’article), soit vers un niveau de description intermédiaire, la série ou sous-série organique.

L'outil de navigation

Un méta fichier XML encodé selon la DTD EAD permet de faire le lien entre les trois fichiers XML issus des travaux d’encodage. Ce méta fichier XML s’apparente à un sommaire de navigation.

La navigation se fait à partir de ce méta fichier XML auquel sont associées des feuilles de transformation XSL-T des documents XML-EAD et XLM-TEI vers les documents HTML.

Cet instrument de recherche unique offre plusieurs possibilités de navigation et surtout de rebonds entre le mémoire universitaire et l’instrument de recherche consacré à la correspondance familiale du prince Xavier de saxe :

  • consultation des instruments de recherche en mode arborescent et visualisation des images correspondantes, au niveau de description le plus bas,
  • pour la correspondance intime, navigation par consultation de l’index des correspondants,
  • consultation du mémoire universitaire en mode arborescent,
  • rebonds entre le mémoire universitaire et l’instrument de recherche consacré à la description de la correspondance familiale du prince Xavier de Saxe (voir principalement les chapitres IV, V VI et VII).

Dans un souci de contextualisation de l’information, la visualisation des images se fait obligatoirement à partir de la consultation des notices descriptives.

L’index des correspondants a été construit à partir de la liste des correspondants annexée au mémoire universitaire. Les renvois se font vers les notices descriptives pertinentes, à partir desquelles on peut visualiser les fichiers images.

La logique des rebonds est la suivante : chaque fois que l’auteur du mémoire universitaire cite, dans son argumentaire, soit la référence d’une cote d’archives appartenant au fonds de Saxe, soit le nom d’un correspondant, il est possible, depuis un simple clic, d’accéder directement à la ou aux notice(s) descriptive(s) pertinente(s) puis de visualiser les fichiers images associés.

Le projet initial visait également à la génération de rebonds entre l’instrument de recherche et le mémoire universitaire, c’est-à-dire entre le fichier XML-EAD et le fichier XML-TEI. Or, une référence archivistique (c’est-à-dire la cote d’un document d’archives) pouvait être citée à de multiples endroits dans le mémoire. Cette multiplicité de liens risquait de rendre la navigation difficile tout en alourdissant la lisibilité du projet.

Ce projet a su rassembler des compétences multiples autour de la volonté de mettre à disposition du public un fonds d’archives exceptionnel tout en l’accompagnement par un appareil critique, via l’encodage en XML-TEI d’un mémoire universitaire.

Notre ambition était de dessiner les contours d’un nouveau type d’instrument de recherche en nous appuyant sur les multiples potentialités offertes par la numérisation de nos fonds patrimoniaux et l’encodage des instruments de recherche et plus généralement des corpus documentaires. Nous espérons avoir relevé ce défi !


Espace personnel
Département de l'Aube
Direction des Archives et du patrimoine

131, rue Etienne Pédron
10000 Troyes
Tél. 03 25 42 52 62
Fax. 03 25 42 52 79
Plan d'accès
Nous contacter
Informations pratiques