Plan de la commanderie templière d'Avalleur

Plan de la commanderie d'Avalleur

Si la commanderie d’Avalleur (commune de Bar-sur-Seine) semble avoir été fondée vers 1167 à partir d’une donation du comte Manassès de Bar, ses origines remontent à une bulle du pape Innocent II confirmant en 1142 aux Templiers la possession de la terre d’Avalleur au diocèse de Langres. Avec la dissolution de l’ordre du Temple en 1312, sa gestion est transmise aux Hospitaliers et le restera jusqu’à la vente de la commanderie comme bien national à la Révolution.

 

Ce plan, conservé dans un terrier dressé en 1695, permet de comprendre la disposition des bâtiments. Le quadrilatère est formé par la chapelle construite par les Templiers au début du XIIIe siècle, et par le corps de logis érigé à la même époque et remanié à la fin du Moyen Âge, flanqué d’une tourelle d’angle au sud et protégé par une porte. Les fondations de la plupart des bâtiments documentés par ce plan et aujourd’hui disparus ont été retrouvées lors de la campagne de sondages archéologiques conduits en 2014 par l’Institut national de recherches archéologiques préventives. Une grange, disparue au début du XIXe siècle, figure sur ce document ce qui n’est pas le cas en revanche du pigeonnier, encore visible dans les années 1990. La commanderie disposait en outre d’une citerne de 80 m3 et de nombreuses caves destinées à la conservation des denrées ou au refuge.

 

Le corps de logis, propriété du Département de l’Aube depuis 2008, connaît une première phase de travaux en 2015-2016, préfigurant la mise en valeur future du site.

Vous pouvez visiter vituellement la commanderie.

31H000005_0002_2.jpg31H000005_0003.jpgchapelle_avalleur.jpgciterne_avalleur.jpgfresque_avalleur.jpg