Fonds de la maison centrale de Clairvaux (1790-1883)

Lors de la Révolution, l'abbaye de Clairvaux fait l'objet d'une vente et devient dans un premier temps une manufacture. Par la suite, Napoléon Bonaparte la transforme en prison, fonction que ce lieu conserve aujourd'hui encore.

Les documents (au nombre de vingt-trois) présentés ici illustrent cette période transitoire pour le site de Clairvaux. S'y trouvent de nombreux plans en couleurs, ainsi que des documents à caractère plus administratif, tous faisant état des mutations subies par les bâtiments et la propriété de l'ancienne abbaye.

Attention toutefois, de nombreux autres documents portant sur le même thème et non numérisés restent consultables en salle de lecture.

 

Pour consulter les images numérisées, cliquer sur le bouton "Rechercher" ci-dessous.